Médecine Traditionnelle chinoise 
L’hiver, l’énergie du rein 

Nous entrons en hiver selon la médecine traditionnelle chinoise du  
4 novembre 2018 – 14 janvier 2019

 
Même si nous sommes encore en automne en occident, certains signes ne trompent pas avec une baisse de la luminosité, la température extérieure qui baisse et une furieuse envie de se "lover" sous la couette avec une tisane chaude. 


 Les caractéristiques de l’hiver :



• élément : l’eau qui circule partout. 
• organes : reins et vessie. Et aussi os, lombes, moelle, oreilles et dents. 
• émotions : positive : douceur, calme absolu ; négative : peur, frayeur. 
• saveur : salée. Il convient d’éviter le sucré qui affecte l’énergie des reins. 
L'hiver : saison Rein / Vessie
Le Rein, source de vie en MTC, l'énergie innée (Jing) est stockée dans le Rein et se consomme peu à peu selon notre processus naturel de vieillissement. C'est notre mode de vie, qui nous permettra de préserver ce capital santé, voir l'augmenter en se reposant et se en ressourçant pendant cette période hivernale qui ne fait que nous préparer à fabriquer nos réserves pour le printemps.
 
Les deux méridiens dans lesquels l’énergie vitale circule de manière privilégiée en Hiver sont : le Rein et la Vessie. En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) un méridien est bien plus que l’organe qui porte ce nom, c’est un ensemble de fonctions et d’interactions. 
 
Le Rein c’est à la fois le lieu de stockage de l’énergie que nous ont donné nos parents à la conception (inné) et de l’énergie métabolisée dans notre vie quotidienne par la respiration et l’alimentation principalement (acquise). 

Tout comportement déséquilibré épuise cette énergie des Reins en commençant par l'énergie acquise puis l’énergie innée ensuite. Voici une petite liste de ce qui épuise ces énergies : 

• Les excès sexuels, 
• L’excès de travail 
• Le stress permanent 
• L’excès de pratique sportive et physique ... 

On dit en MTC que la mort survient quand l’énergie innée est épuisée. Il est donc important de favoriser des activités dites Yin, comme la relaxation, la respiration, le Yoga, la méditation.. de se coucher tôt. 

Les Reins, batterie énergétique
Les reins jouent le rôle de "batterie énergétique" qui alimente plusieurs organes et viscères. C'est la source d'énergie de la vessie mais aussi de la vésicule biliaire, des intestins, de la rate et de l'estomac. Toute faiblesse des reins impacte donc ces organes.  

Une faiblesse des reins génère de la fatigue accompagnée de douleurs lombaires >> le fameux "plein le dos". Il n'est pas rare de constater des troubles digestifs comme des ballonnements (manque d'énergie des intestins) ou des digestions difficiles (impact sur foie- vésicule et estomac-rate).
 
L'irritabilité est souvent au rendez-vous car le dérèglement de la vésicule nous rend plus agressif. 

Les déséquilibres du Rein se manifesteront de manières diverses, mais les signes les plus probants sont des faiblesses ou des douleurs des lombes le fameux "plein le dos". ou des genoux, de la fatigue accompagnée de frilosité ou de signes de chaleur qui apparaissent en fin de journée ou la nuit, à l'heure du Rein et du Yin.  

Le Rein abrite la volonté. Son émotion est la peur, un stress quotidien et l'accumulation de peurs et d'angoisses épuisent son énergie propre. Si le Rein est fort, la volonté l'est également, l'esprit est bien concentré sur les buts qu'il s'est fixés et il les poursuit de façon déterminée tout au long de l'année.  


Recette d'huile de massage  

Appliquez sur le bas du dos au niveau des surrénales (1) le matin le mélange suivant: 
 
• 5ml d'huile de Macadamia  
• 5 gouttes huile essentielle d'épinette noire 
• 5 gouttes d'huile essentielle de pin sylvestre  

Exercices pratiques d'auto-massages

Cette méthode est enseignée en gi gong et permet de dynamiser et stimuler l’énergie ancestrale du rein. Debout, se centrer et pratiquer quelques respirations profondes.
 
Se masser en mouvements circulaires les reins une bonne dizaine de fois dans un sens puis dans l’autre. Puis fermer les poings et percuter alternativement de chaque côté la région des surrénales (hauteur de la dernière côte palpable).
Pratiquer en rétention pleine par séries de 10 à 20 secondes, puis relâcher le souffle en mettant les bras ballants.
 
Recommencer 3 fois de suite.
  
                             Ne pas pratiquer en cas de grossesse ou de troubles rénaux.  

Du côté de l'assiette
 Une autre manière de prendre soin du Rein est de consommer des aliments qui vont le nourrir ! 

Il est important de manger chaud, plus encore que pendant d'autres saisons. Les soupes maison avec les légumes de saison (carottes, navets, topinambours, panais, pommes de terre, rutabagas, choux, oignons, poireaux) sont à l'honneur ! 

Consommez sans modération toutes les sortes de haricots, de légumineuses et de céréales : azukis, pois, pois cassés, pois chiche, lentilles, riz, sarrasin, millet, quinoa, petit épeautre.
 
De même, cuisinez les « légumes racines » chargés des qualités nutritives de l’hiver : carottes, pommes de terre, navets, oignons.  
Dans cette même logique de saison, plutôt que de rechercher des vitamines dans les agrumes (orange, clémentine, pamplemousse…) dont les éléments nutritionnels ne correspondent pas à la saison hivernale, mangez plutôt des pommes, des poires ainsi que des fruits secs qui ont tout autant de qualités nutritives comme les dattes, les pruneaux, les abricots secs bio... 

Les fruits de mer sont également à rechercher car ils possèdent d’énormes avantages sur le plan nutritif : riches en protéines, sels minéraux, oligo-éléments et vitamines, tout en étant très pauvres en matières grasses. Profitez de cette pleine saison pour déguster des crustacés, crevettes, moules, huîtres….
 
On n’oublie pas les épices réchauffantes dans vos plats et vos tisanes : cannelle, cardamome, carvi, coriandre, gingembre frais ou sec, girofle, graines de fenouil, muscade, piment de Cayenne, poivre, aneth, anis étoilé … 

L'hiver, on ralentit
Hiver comme été on est malheureusement autant sollicité !
On vit dans un monde où il faut en permanence produire et être en mouvement surtout en occident.
Il est pourtant vital pour nous « d'hiverner »
et d’adapter son mode de vie pour être en accord avec la nature qui nous entoure.

D'ailleurs tout notre corps nous le dit, l'hiver on a qu'une envie c'est se glisser sous une couette en pyjama avec une tisane fumante. 
A tort, le repos est souvent vécu ou perçu comme un arrêt de toute activité hors ce n'est pas la cas, il faut juste ralentir sa vie >> slow life pour recharger ses batteries pour pouvoir repartir avec force au printemps.  

Conseils naturopathiques :
Hivernez ! Ralentissez votre vie sociale et vos activités pour retrouver votre chez-vous. Lire un bon bouquin, écouter de la musiques douce inspirante, vibratoire, faire une balade en forêt, se coucher plus tôt le soir surtout dans cette période appelé la période du grand Yin (de début novembre à Noël).
 
Ça parait basique comme conseils mais couvrez-vous de sorte d'avoir le bas du dos bien chauffé pour protéger la partie des lombaires où sont logés les reins et la vessie, les deux organes anatomiques liés à l’hiver. Faites de même au niveau des pieds et de la tête.  

                                                 La bouillotte est également votre amie !!  

Profitez de cette période pour vous offrir ou vous faire offrir des soins du corps : massage bien être, Hammam, sauna .... Chouchoutez-vous !
 
Prenez soin de vos reins : Maintenant vous savez que toute votre réserve d’énergie se trouve à cet endroit et que vous devez restaurer en hiver pour l’année qui vient. N’hésitez donc pas à vous programmer des soirées bien au chaud avec une bouillotte sur les lombes (creux du dos).
 
Vous avez donc bien compris le sens de cette saison : ralentir, se retrouver et se garder au chaud.
Écoutez vos envies : buvez quand vous avez soif, mangez quand vous avez réellement faim, reposez-vous quand vous êtes fatigué. Offrez-vous des moments de calme. Profitez des instants de plaisir de la vie tel qu'un repas en famille, un sourire, un thé chaud en écoutant de la musique, une balade en forêt... Ils vous réchaufferont le cœur et vous rempliront d'énergie pour toute l'année à venir.

Si vous avez envie d'explorer plus loin, une consultation naturopathique peut être utile afin de vous rendre autonome et de vous proposer du "sur mesure" !